Squille ou crevette-mante

http://toutoblog.unblog.fr

Qu’est-ce qu’une squille ?

Les squilles, appelées couramment « crevettes-mantes » sont des crustacés de l’ordre des Stomatopoda. Il existe plus de 400 espèces. Le nom de « crevettes-mantes » est trompeur, car elles ne sont ni des crevettes, ni des mantes. C’est leur relative ressemblance avec ces animaux qui leur a valu ce surnom. Elles peuvent être plus ou moins grandes (de 3 à 18 cm). Les squilles sont un mets très apprécié dans certains pays. Cependant, la pêche peut s’avérer dangereuse pour les doigts des pêcheurs qui risquent d’être blessés voire amputés !

http://toutoblog.unblog.fr

Les couleurs sont variées; l’espèce dite « squille multicolore » offre une véritable explosion de couleurs métallisées (majoritairement vertes et rouges). On peut distinguer très nettement sur certains sujets des taches léopard sur l’avant de la carapace.

Outre les couleurs, les deux choses les plus spectaculaires sont leur vue et leur pattes.

Leur vue

Les squilles sont fascinantes à plusieurs titre, mais ce qui fait leur singularité est leur faculté visuelle extrêmement sophistiquée. En effet, leurs yeux sont particulièrement complexes. Ils sont hyper mobiles; il pivotent indépendamment l’un de l’autre à 360°. Ils sont composés de trois parties indépendantes leur permettant d’obtenir une vision 3D avec un relief exceptionnel. Le rendu des couleurs est également exceptionnel. Sans entrer dans les détails techniques, on peut dire que l’oeil humain possède 3 photopigments (pigments présent dans la rétine et sensibles à la lumière) alors que celui des squilles en possède au minimum une douzaine. Les squilles sont également capables de distinguer les lumières polarisées et fluorescentes.

http://toutoblog.unblog.fr

Leurs pattes

Les squilles sont pourvues de nombreuses pattes. Selon les espèces, elles ont des pattes avant dites « ravisseuses » et/ou « frappeuses ». Ce sont les pattes ravisseuses qui ressemblent à celles des mantes religieuses. Elles ont des piquants qui permettent aux squilles de transpercer des proies sans carapaces. Les pattes frappeuses, elles, se terminent par des sortes de massues faites de calcaire et permettent de briser les coquilles des proies. Les pattes frappeuses, sont d’une rapidité étonnante.  La frappe est quasiment aussi rapide qu’une balle de pistolet. Cette rapidité provoque une onde de choc terrible.

http://toutoblog.unblog.fr

Cet article n’est qu’une (très) vague description de ces animaux fascinants que sont les squilles. Vous pouvez retrouver au fil du web des informations beaucoup plus pointues et pour ceux qui seraient tentés d’en maintenir en aquarium, il y a de très nombreux conseils à glaner sur les forums (sérieux) d’aquariophilie.   Je vous mets néanmoins ci-dessous deux vidéos qui vous permettront de voir :

  • une squille frappant une crevette (le mouvement est impressionnant de rapidité et d’efficacité)
  • une squille cassant la coquille d’un clam
  • la mobilité exceptionnelle des yeux
  • le travail de déblayage du nid

Image de prévisualisation YouTube

une squille casse un clam pour le manger par 2tout2rien

http://toutoblog.unblog.fr
toutoblog.unblog.fr

Mots-clefs :, , ,

La classe de ce1b |
Baby-sitter pour mariages |
AFFAIRES A SAISIR DE TOUTE ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MA.DE
| MMI1 Corte
| Bengalduvaldeloire